Go-Finances

Objectif de notre client :

Bénéficier de l’expertise d’un Credit Manager avec un coût adapté à ses enjeux et possibilités financières

Contexte

Notre mission

Après la réalisation d’un diagnostic, nous avons défini avec le dirigeant de l’entreprise les modalités et les objectifs de notre intervention en tant que Credit Manager externe et à temps partagé.


 Secteur d'activité : Distribution de boissons


Indicateurs clés

  • Chiffre d’affaires : environ 20 M€ HT
  • Logiciel SAGE
  • Encours clients : 4 M€ TTC
  • Volumétrie clients : environ 800 clients actifs
  • Organisation : 1 Responsable Comptable aidé d’un assistant
  • Taux d’échu > 30% dont 8% à plus de 90 jours
  • Financement poste clients : contrat d’affacturage « confidentiel »

Approche réalisée

Notre intervention de Credit Manager Externe associe des temps passés dans les locaux de l’entreprise et une disponibilité distante. Le lien avec l’entreprise et le suivi des actions sont permanents via la mise en place au démarrage de la mission d’une plateforme web de Credit Management connectée à leur outil SAGE :

  • Présence dans les locaux de l’entreprise pour échanger et aider les acteurs de l’entreprise à prendre des décisions sur les situations complexes de recouvrement ou de risque client,
  • Formation et assistance des équipes comptables à la relance client et sensibilisation des équipes commerciales à a négociation des délais de paiement,
  • Emission d’avis de crédit à la demande,
  • Prise en charge de la relance client sur certains clients à la demande,
  • Suivi des performances et décisions d’actions correctives avec le dirigeant de l’entreprise

Résultats

Mission toujours en cours après 2 ans d’intervention, notre approche permettant à l’entreprise de disposer d’une expertise Credit Management sans supporter le coût trop important d’un Credit Manager en interne.

  • Amélioration très sensible des délais de paiement clients tant accordés que subis,
  • Accélération des processus de facturation et de gestion des encaissements
  • Réduction du coût de la commission d’affacturage du fait de la baisse des taux d’échu et des règlements non lettrés